Décembre 2010 - Barcelone - les 30 ans d'un ami - fête brésilienne - au menu feijoada et caïpirinha! Bien sûr je me propose pour le dessert. Pour rester sur une note exotique, citron vert et alcool, je me suis dit que le Coco Penny (recette Elle à Table n° 34) que j'avais fait il y a quelques temps serait parfait. C'est quoi le Coco Penny? Tout simplement une génoise imbibée de jus de citron vert sucré au Rhum et un beau glaçage et fourrage meringue coco.

Si on a la flemme on peut demander à son boulanger de nous préparer la génoise. J'ai opté pour cette option, mais j'ai plutôt galéré à trouver un boulanger qui voulait/pouvait me faire ça, et celui que j'ai trouvé, m'a largement facturé la génoise... Donc, next time, je me la fait! Bizarre tout de même, je me souviens, étant petit, de ma mère allant chercher sa génoise chez le boulanger pour faire des gâteaux fourrés de ce genre! J'étais bien déçu de ne pas pouvoir pleinement recréer ce vieux souvenir... Trêve de discours, voici la recette.

DSC_0154

Les ingrédients:

1 génoise de 20 cm (achetée ou faite par vos soins: ici une recette par Chef Simon)

Pour le sirop:
12 cl de sirop de sucre de canne
3 cas de rhum blanc
2 citrons verts
Pour la crème (j'ai diminué les quantités oeufs et sucre):
7 blancs d'oeufs
210 g de sucre glace
1 sachet de noix de coco râpée
1/2 sachet de copeaux de noix de coco

Verser les blancs d'oeufs dans un grand saladier résistant à la chaleur. Ajouter 1 pincée de sel. Remplir légèrement d'eau une casserole pour monter les blancs d'oeufs au bain marie. Attention, l'eau ne doit pas bouillir, et le saladier contenant les blancs d'oeufs ne doit pas toucher l'eau. Battre rapidement et longuement les blancs au fouet électrique puis incorporer progressivement le sucre glace jusqu'à l'obtention d'une meringue ferme et brillante. Je disais grand saladier car la préparation va tripler de volume, alors attention aux débordements. Hors du feu, incorporer délicatement à l'aide d'une maryse la noix de coco râpée. Réserver. Réaliser le sirop en mélangeant le sirop de sucre de canne, le rhum et le jus des deux citrons verts. Couper la génoise en deux. Imbibez un premier disque de sirop. Couvrir ce dernier de meringue coco. Recouvrir avec le second disque de génoise, imbiber également de sirop. Recouvrir complètement le gâteau de meringue. Mettre au frais 2 h minimum avant de servir. Avant la dégustation, saupoudrer de copeaux de noix de coco, ou à défaut de coco en poudre.
Si je devais le refaire, je partirais sur un coeur à la crème pâtissière, et je garderais la meringue coco pour recouvrir la gâteau.